Nil était son nom...

Bonjour à toutes;

Toc, toc, toc...

"Qui est là...?"

Tendez l’oreille, des petits pas sautillants frappent à votre mémoire... Mais, si... Tendez l'oreille... ce rythme, et cette petite voix fluette... à cette distance, les paroles de la chanson sont indistinctes, mais cet air....


Un air léger...

Fermez les yeux, cette sensation vous est familière; une caresse sur votre joue... Un souvenir...

Une tristesse d'enfance amère, et terrible, cette sensation de solitude sèche, et soudain... Soudain, de très loin, l'impression qu'une petite main chaude se glisse dans la vôtre réconfortante, un baiser léger sur la joue... Vos larmes se sont taries... Le vent n'était plus si froid, une sensation chaude dans votre cou, là, blottie... Et cet air....


Elle se nomme "Nil". Enfant, vous la reconnaissiez au simple courant d'air qui l'annonçait. Frais, léger, parfumé des souvenirs chers, il vous enveloppait, juste avant qu'elle se blottisse contre votre cou, et vous murmure ses secrets chauds à l'oreille....















Elle est unique. Porte son courage, bravache. Son chapeau est orné des plumes qu'elle récolte aux travers de ses aventures. Chacun est un souvenir heureux. Elle aime en chatouiller le cou des enfants pour les faire éclater de rire quand le moment est trop grave.

Fière, vivante, rien ne l'arrête quand quelqu'un a besoin d'elle... Fantasque, sous son chapeau, elle garde précieusement toutes les histoires du monde.... Celles qui repoussaient les ombres de la nuit, et vous permettaient de vous endormir paisiblement...















Elle n'a pas disparu... non, seul le sérieux du monde adulte nous la cache. Mais elle est là...

Elle est est là, quand soudain lasse, vous marchez dans la rue, et qu'un parfum vous appelle... Une silhouette... Ce parfum, celui de votre maman... Vous ne la voyez pas, mais Nil s'est blottie sur votre épaule. Elle vous parle de ce jour lumineux, de ce moment... Vos épaules se redressent; vous vous promettez de rechercher, dans son livre de recettes, cette tarte aux pommes oubliées... un sourire ténu se pose sur vos lèvres.... L'air est soudain plus vif, et vos pieds plus légers...


Et cet air... Cet air qui vous trotte dans la tête....

" Vas manger ta soupe si tu veux grandir Je n’ai pas de soupe pour vous obéir Le bois que je coupe est pour le seigneur

Je n'ai dans ma soupe ni pain noir ni beurre.


Le roi a dit rantanplan-plan-plan A son chambellan-lan-lan-lan-lan Je n’aime pas les enfants-fants-fants Qui restent petits longtemps…"



Nil est la nouvelle poupée de collection des Ateliers des Mina Couture; un petit Djinn malicieux, bravache, et chaud.... Pour la découvrir et l'adopter, cliquez ICI...


La créer a été une joie rare. J'ai choisi chaque détail, avec une attention particulière. Elle devait porter en elle le souffle d'une vie intense et absolue!...

Nil est une poupée OOAK, sur base Liu Amigas de Paola Reina; elle porte une perruque de cheveux véritables, d'une douceur extrême. Elle devait avoir une personnalité piquante. Alors, pour répondre à ses cheveux roux intenses (teinture artisanale), le maquillage lui a donné des joues rougies par la vie au grand air, des taches de sons multiples. Vous ne le savez pas, mais chaque sourire qu'elle fait naître se pose en un petit signe chaud sur son visage, ses mains, son cou... Chaque tache de rousseur est un souvenir heureux qu'elle refuse d'oublier....

Ses vêtements sont faits des matières que je préfère au monde: Un lainage artisanal Harris Tweed tissé à la main sur les îles Shetland, La soie haute couture est sortie de ma malle aux trésors. La marinière en jersey éco responsable est certainement un de mes motifs préférés (C'est Coco qui l'a amené dans le vestiaire féminin)...

Je voulais que tout soit exceptionnel, jusqu'à ses chaussettes qui ont été un pur plaisir à créer. Des montagnes colorées aux teintes d'une nature chaude et fantaisiste. Le chapeau en feutre, avec ses plumes de Paon, son ruban Mokuba est certainement une de mes pièces préférées. Pas seulement parce que j'aime en créer depuis mon enfance et la petite modiste de ma maman (un jeu passé de génération en génération). Mais aussi parce que c'est une composition artistique unique....

Les chaussures à glands sont de l'artisanat d'art; certainement des plus belles qu'il m'ait été

donnée de voir. En cuir, semelles comprises, elles viennent de l'autre bout du monde tout spécialement pour parer ses pieds.... Il fallait bien ça pour accompagner ses sautillements sur le pavé. Parce que Nil marche très rarement. Son pas est dansant accompagné par ses pompons de cuir....





J'espère que vous avez aimé passer un moment avec Nil...

Pour découvrir et adopter Nil, cliquez ICI...

Et à bientôt pour la suite des aventures des ateliers...

119 vues